Havasupai

Havasupai

Après une (trop) courte nuit à Peach Springs, j’arrive au parking de Hilltop peu avant 7h, et le lieu a des allures de bivouac du Paris Dakar : certains dorment encore dans leur tente plantée à côté des voitures, d’autres s’affairent autour de leur pickup pour les ultimes préparatifs de l’étape du jour.
Moi c’est facile, je suis tout seul ! _PO45992_logo
Je pensais pouvoir mettre mon « petit » sac à dos photo dans celui-ci, mais j’ai préféré y renoncer – ou j’aurais dû me passer d’eau et de nourriture… mais je ne suis pas fou ! Si ?
7h20, je me lance sur le Supai Trail. Le début est assez éprouvant pour les chevilles et les genoux ; ça descend pas mal dans les switchbacks et il y abeaucoup de cailloux.
Ensuite l’essentiel du trail se déroule dans le canyon, et le décor qui nous entoure est très agréable; Je croise les premiers convois de mules au trot _PO46003_logo
Je croise aussi un ranger, qui vérifie que je suis bien en possession d’une réservation en bonne et due forme. Et après près de 2 heures de marche, le canyon s’élargit, signe qui me certifie que j’arrive doucement dans ce havre de paix 😀 _PO46027_logo
10h05 : les premiers signes de civilisation ! _PO46033_logo
Je m’arrête au premier lieu de ravitaillement, le Sinyella Café, pour bruncher avec un excellent Buritto. C’est étrange comme endroit… comme si le temps s’était arrêté ; il y règne un calme absolu : les oiseaux chantent, les enfants des locaux jouent pendant que leur père bricole; je resterais bien des heures à savourer cet instant. Ce bel équilibre sera gâché par le vacarme d’un hélicoptère, et aussi par l’accumulation des déchets chez certains locaux.
Je poursuis ma route, direction le Tourist Office pour m’enregistrer. Et puis ? Direction le paradis !
On commence avec Old Navajo Falls _PO46049_logo
Un peu plus loin c’est Little Navajo Falls – voir en une de cet article. La photo ci-dessous n’en montre qu’une partie, mais j’aimais bien ce côté « minimaliste » _PO46075_logo
Et même quand il n’y a pas de cascade, l’Havasu nous offre un décor à couper le souffle _PO46080_logo
Avant d’arriver à la fameuse Havasu Falls _PO46087_logo
Je resterai longuement à photographier les chutes sur les travertines _PO46095_logo
Mais il est temps pour moi de me trouver un endroit où planter ma tente, surtout qu’il commence à pleuvoir ! Et là je me rends compte que tous les emplacements disposant d’une table sont déjà bien occupés ! Je trouverais finalement une place sur la rive est ; au bord de la paroi du canyon. Le temps de m’installer, la fine pluie semble s’estomper ; je peux poursuivre mon chemin vers Moony Falls !
Je me sens nettement plus léger, et ça fait du bien
Moony Falls n’est pas très loin, et je reste bouche bée devant ce saisissant spectacle _PO46130_logo
Mais il y a du monde en bas, et je me fais prendre dans un embouteillage avant la partie la plus risquée de la descente. Pendant une vingtaine de minute la voie est à sens unique car ils sont nombreux à remonter. Quand je peux enfin m’y engager, je dois vite rebrousser chemin car d’autres arrivent. Au final, je décide d’abandonner, car la voie est complètement détrempée et très glissante, et avec mon trépied et l’appareil photo, je n’ai qu’une main pour m’accrocher aux chaines… sur le coup j’ai vraiment regretté de ne pas avoir pris mon sac photo, mais c’était impossible. Ma dernière vue sur Moony Fall est donc celle-ci _PO46148_logo
Je termine en photographiant quelques travertines dans le camping _PO46151_logo
Mais la pluie reprend et ne nous lâchera plus…