Yant Flat

La mule traine la patte ce matin… Alors qu’hier mon arrivée à Hurricane s’est faite sur un air de printemps _PO46705_logo
Quand je descends prendre le petit déjeuner je vois que le ciel est tout gris 🙁 Je n’avais pas regardé les prévisions météo – et de toute façon quand je le fais, je me fais quand-même surprendre comme à Havasupai.

Je profite donc de ma chambre et du wifi pour vous poster les CR des derniers jours, avant de lever le camp. J’arrive vers 11h30 sur le trailhead du jour : Yant Flat. Il y a une dame dans sa voiture moteur allumé qui semble attendre que j’ai fini de préparer mon sac. Quand je passe à sa hauteur elle m’interpelle et me demande si je suis déjà venu. Non, mais je lui montre ma carte avec la trace et les waypoints. Elle en revenait. Elle commence à me parler de la piste où elle n’est pas à l’aise avec son petit SUV, surtout qu’on annonce beaucoup de pluie cet après-midi. Hein quoi de la pluie ? C’est vrai que les nuages au loin sont bien bien gris, et que les ornières sur certaines sections de la piste ne prédisent rien de bon si je dois sortir d’ici sous le déluge. La pluie est annoncée pour midi me dit-elle – avant de me montrer les simulations radar sur son téléphone avec une grosse tâche verte qui envahit peu à peu tout l’écran ; mais Yant Flat devrait être épargné jusque 15h ; « you gonna be fine » me lâche-t-elle pour conclure.
Je ne suis quand-même pas trop rassuré quand je me lance sur le trail. Je ne crois pas à la fiabilité des prévisions et le ciel est tout gris. Si c’est pour ramener des photos ternes c’est prendre des risques pour pas grand-chose.

Quand j’arrive au bout du trail, je m’oriente d’abord vers les formations que je vois sur la droite. _PO46722_logo
Hein, quoi ? il faut descendre là en bas ?? Moi qui croyais que Yant « Flat » c’était un « Plat »eau ! L’Ouest tu cherches à m’achever là ; je ne t’ai pas encore assez donné ?? Pas le temps de me poser de questions, je commence l’exploration. _PO46768_logo _PO46772_logo
Bizarrement, je suis plus à l’ouest que le premier waypoint que j’avais encodé. Au bout d’une demi-heure, je me décide d’aller vérifier par là-bas. Ça monte et ça descend ; la mule grogne à nouveau. J’arrive sur site – ah ouais ! _PO46793_logo _PO46772_logo
Oh my God, il est immense le site en fait – direction le second waypoint ; contre l’avis de la mule, car il faut à nouveau monter – descendre, grimper, crapahuter… Mais le maître-fou c’est moi, la mule n’a qu’à bien me soutenir. Le soleil commence à être plus généreux, et j’en oublie la menace de l’orage _PO46885_logo
Allez hop ! On va au troisième waypoint ! Comment ça non ? Tu vas avancer oui vieille bourrique ! Un coup de cravache et ça repart. Le ciel se fâche, et le vent se lève… un vent à écorner les bœufs…Sauf qu’ici il n’y a que la mule et moi, et le vent il te balance des grains de sable à t’arracher l’épithélium… Mais il a du bon aussi, le vent semble tenir à l’écart les nuages – car malgré la belle éclaircie, l’orage reste proche, et semble vouloir me cerner au nord-est comme à ‘ouest. _PO46894_logo_PO46897_logo
Au loin. je devine les trombes d’eau que le ciel déverse. Le dernier waypoint semble être au-delà d’un vallon, mais la mule en a ras les pattes, et je crains que nous perdions au jeu du chat et la souris avec ces nuages. Après avoir remonté le wash qui nous ramène au WP2, je rejoins la voiture en coupant à travers tout sur le plateau. Total 9,5km et 300m de dénivelée en 3h45. Il est 15h30 ; et surtout, on a gagné sur le ciel… _PO46921_logo

Categories:
error: Content is protected !!