Lick Wash

Lick Wash

Tranquille ce matin : de mon hôtel à Kanab, il ne faut que 5 minutes pour me rendre au Grand Staircase-Escalante National Monument Visitor Center ; et je m’y rends pour 8h45, afin de m’inscrire à la loterie de The Wave. Comme une trentaine d’autres, je remplis le formulaire, et puis je patiente. Pour attribuer les 10 permis du jour, le tirage doit sortir 6 numéros… 4 groupes de 2 et deux solos ; mais je n’en fais pas partie. J’ai toujours été très mauvais au loto 😉

 A peine sorti de la salle, je vais voir la feuille des road conditions : nouvelle déception, la Cottonwood Canyon est fermée – et mes plans de Yellow Rock tombent à l’eau. Je demande confirmation à la ranger présente, mais rien y fait. Mon plan B c’était Buckskin Gulch, la ranger me dit qu’il faudra marcher dans l’eau ; et qu’il y fera frais… mais comme on nous annonce une belle journée, je me dis autant la passer au soleil ! Elle me propose Lick Wash – jamais entendu parlé – et de faire la boucle ensuite en rejoignant Glendale par la piste et de terminer au Coral Pink Dunes SP. OK – on verra… il me reste encore une chose à faire ici : obtenir un permis pour South Coyote Buttes. Nouvelle loterie, car 11 permis demandés pour 10 attribués, mais j’obtiendrai le mien – yes !

Dans la salle je rencontre un couple de retraités liégeois. Je leur demande s’ils ont un guide, ils me regardent interloqués. De toute évidence ils ne savent pas dans quoi ils s’engagent me dis-je. Le gars me dit confiant qu’ils ont un camping-car, mais que c’est un 4×4. Je reste perplexe, jusqu’à ce que voie la bête sur le parking : au moins 30 cm de garde au sol, des roues d’une taille à rendre vert les possesseurs de pick-up rehaussés de Beverly Hills ! On continue la discussion : ils sont au milieu de road-trip de 3 ans ! Après avoir traversé l’Atlantique en bateau depuis Anvers, ils sont descendus jusque Ushuaia, parcouru toute la cordelière des Andes, et ont rejoint les US en traversant l’amérique centrale ! Au bout d’une demi-heure d’échange d’expérience, je reprends la route sans idée fixe. Bon. Lick Wash qu’elle avait dit…

Je m’engage donc dans ce canyon asséché_PO03756_logoJamais très étroit à l’exception d’un unique passage, la rando alterne les sections larges au soleil, et d’autres à l’ombre, où la neige tient encore son règne._OD10334_logo _OD10353_logoAu bout de 2 miles, le canyon s’élargit définitivement, je parcours encore un petit km avant de faire demi-tour. _PO03757_logo _PO03774_logoCertes ce n’est pas le plus scénique des trails de l’Ouest, mais c’est une sympatique balade – qui aurait certainement plu aux enfants. Les parois rocheuses offrent par moments certains décors particuliers_PO03792_logo