Wire Pass

Wire Pass

Abra-Kanabra ! J’ai donc réussi ce pari fou : faire Palm Springs – Kanab en passant par la Mojave National Preserve et Havasupai Falls en moins de 56 heures. Fini la folle épopée ; voici qu’aujourd’hui s’ouvre la deuxième partie de cette virée en solitaire : celle du roadbook inachevé ! A côté des heures des levers et couchers du soleil, et des noms d’hôtels réservés, il y a : The Wave Lottery ; et quelques lignes de ma West Wish List.

La loterie tout d’abord : ne pas se tromper d’heure ! J’ai changé en rentrant en Arizona vendredi. Samedi, alors que j’avais les fesses mouillées sous ma tente, tous les Etats-Unis passaient à l’heure d’été. Tous ? Sauf l’Arizona ! Mais ce n’est que de courte durée, puisque depuis hier soir, je suis en Utah… Perdu 2 heures en 2 jours. Ké casse-tête, ch’te jure – et on dit que c’est moi qui suis fou ?
Quand j’arrive sur le parking du BLM à 8h45, il est déjà complet. Un monde de fous (mais qu’est-ce que je viens faire ici moi ?) à l’intérieur. Je remplis ma fiche, comme 63 autres groupes. C’est dingue : il y a 2 ans à cette époque on était 35 groupes. Le tirage est rapide : 2 + 4 + 6 personnes. C’est fini, je peux rentrer bredouille à l’hôtel. Et je suis pris d’un énorme coup de fatigue… Comme si le fait d’avoir « atteint » l’objectif, mon corps me disait : bon maintenant t’arrête tes conneries et tu me « fous » la paix.

Je vais prendre le petit déjeuner dans un café de Kanab, histoire de remettre le pied à l’étrier. Et si j’allais à White Pocket ? Avec la pluie du weekend le sable ne sera pas trop mou, et comme à mon habitude, j’ai loué un SUV fullsize, afin de m’assurer une généreuse garde au sol – denrée de plus en plus rare sur les SUV récents. La piste ne devrait pas poser de problème à mon Ford Expedition, vrai 4WD avec de bons pneus Goodyear Wrangler. Dans mes bagages, un compresseur pour pouvoir les dé/regonfler si nécessaire ; et même une pelle pour parer à un éventuel enlisement. Je vous entends d’ici : “il est fou ce type”, et je vous donne raison :)

_PO46496_logo
Mais White Pocket j’y ai déjà été – et comme les jours dans l’Ouest il ne faut pas en abuser, je me tourne vers ma West Wish List : Wire Pass, Buckskin Gulch, Edmaier’s Secret, Yellow Rock… Que du beau monde. Euh –« ça fait pas un peu beaucoup pour une journée ? » me dit ma mule. Mais non ! Bien sûr que si.

J’arrive vers midi sur le trailhead de Wire Pass. Alors que je remplis ma petite enveloppe avec les 6$ une voiture vient à mon niveau et le gars me demande où se trouve CBN. Je lui demande s’ils ont un permis évidement – il me regarde bizarre, et me précise « The Wave » – bon sang mais c’est bien sûr ! Je ne les aide pas et je les envoie chercher un permis à Kanab – Ils n’imaginent pas être si près du but. N’empêche que cela fait réfléchir. Sur le registre, de nombreuses lignes comportent « The Wave » comme destination, et la colonne Permit # n’est pas remplie. Ils sont nombreux à frauder – volontairement ou non. Et toi qui veux faire ça dans les règles tu restes là avec ta déception de perdre à la loterie.

Bon, c’est pas tout ça ; je parle, je parle, et je vous entends d’ici : vous voulez les photos du jour ! Je commence donc par Wire Pass. Je m’étais bien renseigné sur le premier tronçon obstrué et son contournement par la droite. J’y suis !

_PO46328-HDR_logo
La paroi humide par endroit donne un effet sympa

_PO46478_logo
En arrivant à la confluence avec Buckskin Gulch, je m’engage d’abord dans la branche sud, mais rapidement je rencontre un tronçon immergé. Tant pis, le nord alors, direction Edmaier’s Secret ! Mais ici aussi c’est fort mouillé

_PO46353_logo
Et je dois rapidement enfiler mes chaussures d’eau. Nom-di-dju qu’elle est froide ! Au bout de quelques secondes la sensation de froid se transforme en douleur intense – qui ne cesse que lorsque le pied arrive à se thermoréguler à nouveau une fois sorti de l’eau.